Les pierres dangereuses en lithothérapie

Les pierres dangereuses en lithothérapie

Parce que la lithothérapie est une médecine douce utilisant les pierres et minéraux, on se dit que, peut-être, l’on pouvait utiliser toutes les pierres pour soigner et aider à se développer. C’est exact… et faux cependant. Car si chaque pierre et minéral peut aider le corps humain et son développement, certaines manipulations ne serons pourtant pas possibles, pour cause de danger.

Il existe des pierres dangereuses, si manipulées directement avec les doigts, ingérées ou appliquée sur une blessure ouverte. Mais quelles sont ces danger de la nature ? C’est ce que l’on va voir ensemble.

Des pierres dangereuses

On commence avec les pierres à ne pas ingérer ou à appliquer sur des blessures ouvertes, car elles contiennent des éléments nocifs à notre santé. Débutons notre liste noire avec le cuivre.

Le cuivre natif est un minéral très efficace pour réguler le transit intestinal, agir en complément anti-bactérien, ou encore comme anti-inflammatoire. Mais en faire un élixir est très dangereux puisque toxique. Certaines pierres en contiennent, c’est pourquoi l’élixir avec celles-ci est impossible, si prises périodiquement.

Le cuivre

  • Amazonite
  • Atacamite
  • Azurite
  • Chalcantite (contient également du soufre)
  • Chalcopyrite (contient également du soufre)
  • Cuprite
  • Dioptase
  • Malachite
  • Torbernite (contient également du sulfate d’uranium)

Voici pour les pierres contenant du cuivre. Elles sont nombreuses, mais ce n’est pas tout ! Continuons notre liste noire de pierres dangereuses, avec le plomb.

Le plomb

  • Antimoine
  • Galène (composée à 90% de plomb)
  • L’hutchinsonite (contient également du thallium et de l’arsenic)
  • Stibine
  • Vanadanite
  • Wulfénite

Ça commence à faire un nombre assez important de pierres minérales dangereuses, mais nous n’en avons pas encore terminé. Continuons avec le soufre.

Le soufre

  • Boji
  • Marcasite
  • Réalgar (contient également de l’arsenic)
  • Soufre natif (extrêmement friable)

Les pierres contenant du soufre sont peu nombreuses, mais elles n’en restent pas moins toxiques. A manipuler avec une grande précaution.

Il existe aussi, une pierre qui par sa dangerosité, bat toutes les autres à plate couture, du fait de ses éléments toxiques. Elle nécessite la plus grande des précautions.

Le mercure

  • Cinabre (contient également du soufre)

Cette pierre, nommée également Sang de Dragon par sa couleur et sa composition, est l’une des plus dangereuse de la planète. L’on peut la manipuler avec les doigts mais il est impératif de se laver les mains après utilisation. Le mercure contenu dans cette pierre est hautement toxique, et suite à la manipulation, l’on se retrouve forcément avec des résidus de matière sur la peau. C’est pourquoi se laver les mains ensuite est nécessaire.

Certaines pierres, quant à elles, sont un peu plus uniques dans leur composition chimique.

Nous sommes uniques

  • Psilomélane, qui est composée de baryum
  • Ulexite, contient de l’amiante
  • Arsénopyrite, très toxique puisque contient de l’arsenic
  • Tibnite, avec une composition de sulfure d’antimoine
  • Orpiment, qui est du trisulfure d’arsenic, contient des traces de mercure et d’antimoine

Pour finir, certaines pierres ne supportent tout simplement pas l’eau. Un élixir avec elles servira tout simplement à abîmer vos pierres.

Les pierres hydrophobes

Parce qu’il existe en ce bas monde, des pierres hydrophobes, en faire des élixir à ingérer, n’est vraiment pas la meilleure des idées.

La halite se dissout dans l’eau, car il s’agit en fait de sel de table. « Halite » vient du grec ἃλς hals qui signifie sel, et λίθος lithos qui signifie pierre. Une fois la halite pilée, nous obtenons du sel de table tout à fait digeste, en quantité raisonnable, évidemment.

Et d’autres pierres quant à elles, rouillent dans l’eau. Nous y retrouvons alors l’hématite, ainsi que la magnétite, toutes deux composées majoritairement de fer. Une application directe ou de proximité de ces pierres sera suffisant pour en ressentir les effets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *