La lithothérapie : une médecine non conventionnelle

La lithothérapie : une médecine non conventionnelle

Voilà ce que vous avez déjà pu lire en faisant une recherche sur internet. Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ? C’est ce que l’on va tenter de comprendre dans cet article.

Tout d’abord, ce terme est constitué de deux mots racines :

  • Lithos qui vient du grec et qui signifie pierre
  • Therapeia qui signifie cure

Le pouvoir des pierres sur votre vie

Marie, votre sympathique voisine de 47 ans se plaint de douleurs physiques, ainsi que d’une continuelle malchance. Il y a 5 ans, elle essuyé un divorce, un ménage qui a finit au commissariat, ses enfants ne veulent plus la voir et elle ne passe jamais plus de 2 mois avec le même emploi. Chaque matin, vous croisez cette adorable femme dans la cage d’escaliers et chaque matin vous la saluez avant de vous rendre à votre bureau. Elle est bien sympathique, mais vous avez remarqué ses joues creusées par l’épuisement, ses yeux larmoyants et ses multiples mésaventures dans votre immeuble. Vous en avez alors conclus à une malchance accrue mais la réflexion n’a jamais dépasser ce stade. Pourtant, vous aimeriez l’aider, car après tout, elle est gentille et attentionnée. Comment faire pour aider Marie ? Comment lui venir en aide sans passer pour son médecin psychologue ou pour un voisin un peu trop curieux ? A force de recherche sur internet, vous êtes tombez sur un article parlant de la lithothérapie et de ses incroyables pouvoirs. Vous avez regardé alors de quoi il s’agit afin de comprendre cette médecine hors norme et ainsi pouvoir en faire profiter Marie.

La lithothérapie ; un savoir ancestral

Le terme lithothérapie a été officialisé dans le courant du Xxème siècle, soit depuis quelques décennies seulement. Pourtant, l’art surprenant des pierres est utilisé depuis des millénaires par les hommes pré-historiques, pour diverses utilités ; notamment la création d’armes ou d’outils. A l’aide des historiens, nous savons que  ces ancêtres millénaires avaient manipulé la roche qu’ils utilisaient quotidiennement. Beaucoup de ces pierres et minéraux étaient portés en bijoux, amulettes, et au fil du temps, avec les croyances naissantes, les Hommes avaient confectionnés avec ces mêmes matériaux, des statuettes à l’effigie de leurs divinités. La roche était taillée pour devenir alors des menhirs ou des dolmens et ceux-ci étaient utilisés pour appeler à la fécondité et bénir les futures récoltes. Sans le savoir, la lithothérapie était déjà née.

Plus récemment, dans les 200 dernières années, notre civilisation a énormément progressée et nous en avons appris également beaucoup sur les civilisations des ères précédentes. Par exemple, nous savons que les peuples pré-colombiens adoraient les pierres et les portaient en de multiples bijoux. Pareillement chez les Égyptiens où la pierre et l’or étaient les instruments de leur rang et de leur richesses. Toutes les anciennes civilisations qu’elles soit d’Asie, d’Orient ou d’Occident, avaient appris à tailler la pierre pour lui donner forme et vie. Et déjà, ces ethnies savaient les utiliser pour créer des bijoux, mais aussi des soins et des pommades.

Ces peuples qui soignaient par les pierres

Non sans fierté, les Grecques étaient capables de lutter et guérir les gastralgies grâce à la poudre de marbre. Les Amérindiens savaient comment utiliser les bienfaits de l’argile et des effets antiseptiques du cuivre. Le Jade vert était très apprécié en Chine, où les guérisseurs utilisaient cette pierre dans la médecine traditionnelle. Au Moyen-âge, les alchimistes préconisaient fréquemment l’usage des pierres minérales pour lutter contre la maladie. Il était dit que l’émeraude pouvait guérir le foie, à cause de sa couleur verte semblable à celle de la bile contenue dans cet organe. Dans la continuité du premier millénaire, tous les peuples pouvaient utiliser les propriétés des pierres pour guérir, protéger, soigner, ou aider pour une tâche difficile. Dans beaucoup de tribus, ces roches extraordinaires agissaient en tant que passerelles entre les peuples de la Terre et les Dieux.

Durant cette époque, les alchimistes étaient alors à la recherche de la pierre philosophale. Puisque les pierres avaient des pouvoirs de guérison, il était logique qu’une pierre unique puisse tout faire, guérir toutes les maladies, procurer la jeunesse éternelle et transmuter le plomb en or.

La médecine par les pierres a duré et perduré dans le temps, jusqu’à rejoindre enfin le corps scientifique et médical. Mais avec l’avancement conséquent du progrès scientifique, les pierres ont longtemps été aux oubliettes. De fait, le temps de se réapproprier leurs propriétés et utilisations, il s’est écoulé beaucoup de temps.

La lithothérapie à notre époque

Aujourd’hui, la lithothérapie est vu majoritairement par la société comme une tendance marginale, pratiquée par des marginaux un peu farfelus. Mais elle prend de plus en plus d’ampleur et ses capacités et propriétés séduisent autant que par le passé. C’est principalement dans les années 60 à 70 que la lithothérapie refait réellement surface, grâce au mouvement hippie. Depuis, cette pratique est souvent utilisée comme médecine douce ou bien en complément à la médication moderne.

La technologie couplée à la Terre

Aussi surprenant que ce titre puisse paraître, la technologie utilise également les capacités des pierres pour fonctionner. Notamment les quartz pour les montres ou dans nos appareils connectés, ordinateurs et téléphones. Les rubis et les diamants sont également utilisés pour générer des lasers. Beaucoup d’objets et d’appareils du quotidien sont construits avec des pierres, précieuses ou semi-précieuses.

L’énergie des pierres

Les anciens peuples l’avaient compris, les pierres émettent une énergie particulière. Une énergie qui leur est propre et qui agit directement sur notre organisme, notre mental ou notre spiritualité. Toutefois, la capacité énergétique de la pierre dépend de sa nature, de sa taille, de sa structure cristalline, de sa forme naturelle, ou encore si elle est brute, polie ou taillée. Elles peuvent être portées, bu en potion ou élixir, appliquée en contact direct. Quelle que soit la manière, elle aura une efficacité plus ou moins importante. Les énergies des pierres dépendent également de leur nature élémentaire et chromatique.

Certaines sont très souvent utilisées pour réguler les chakras, avec leurs couleurs significatives. Pour rappelle, les chakras sont les suivants, de bas en haut :

  • Rouge : la Racine, la Terre, Jaspe rouge
  • Orange : le Sexe, l’Eau, Cornaline
  • Jaune : le Plexus Solaire, le Feu, Citrine (ou Oeil de Tigre)
  • Vert : le Cœur, l’Air, Aventurine
  • Bleu clair : la Gorge, l’Éther, Aigue-marine
  • Indigo : la Troisième Oeil, l’Esprit, Lapis-lazuli
  • Violet : la Couronne, la Vibration, Améthyste

Bien entendu, la lithothérapie ne remplacera pas un réel traitement médical et l’avis de votre médecin sera toujours plus important que les bienfaits seuls apporter par les minéraux.

Un cadeau pour Marie

Maintenant que vous connaissez l’existence de cette médecine, vous avez longuement cherché les pierres susceptibles de venir en aide à votre gentille voisine. Et miracle ! Vous avez même dégoté une petite merveille ; un collier dont le pendentif est une magnifique obsidienne noire, taillée superbement en cylindre. C’est parfait, car c’est justement la Sainte Marie d’ici quelques jours et vous pourrez lui en faire cadeau. Pourquoi une obsidienne noire ? Car vous avez lu à plusieurs reprises qu’elle protégeait son possesseur des ondes négatives et aidait à la guérison corporelle. Peut-être était-ce là la pierre parfaite pour redonner le sourire à Marie. Oh ! Mais qu’est-ce ? Vous avez également trouvé un bracelet en malachite ? C’est une excellente chose, car justement, vous avez lu à l’instant même que la malachite possédait des vertus chanceuses pour le travail et l’emploi, ce qui devrait grandement aider Marie à trouver et garder un travail durablement. Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver un bel écrin pour y poser délicatement ces beaux bijoux, avec une notice, afin d’en prendre soin et de pouvoir profiter au maximum de leur bienfaits.